Loading…

Conseil en affaires européennes.

Participer à des financements européens, maîtriser les enjeux réglementaires et susciter des intérêts auprès des décideurs au niveau européen.
Commencez à explorer

L’espace OHADA et l’investissement

Le Club OHADA-Bordeaux a organisé ses 8ème journées OHADA les 20 et 21 juin derniers, autour notamment d’une conférence « Investir au Bénin, dans l’espace OHADA ». Le cabinet HOPE Avocats, partenaire d’Egemone Consulting, a soutenu ces journées OHADA-Bordeaux.

Cette manifestation a vu la participation de hautes personnalités béninoises, en particulier M. Sévérin Maxime QUENUM, Ministre de la Justice et de la Législation, et M. Johannes DAGNON, Conseiller spécial à la Présidence de la République du Bénin.

 

 

Plusieurs tables-rondes ont brossé le panorama économique et réglementaire du Bénin, pays d’Afrique de l’Ouest d’environ 11 millions d’habitants :

  • Un atelier sur le cadre juridique d’investissement au Bénin, au cours duquel a notamment été présenté le programme stratégique du gouvernement actuel en faveur du développement économique, lequel s’articule autour de deux priorités : la construction des infrastructures clés et l’élaboration d’un cadre légal propice à la création d’entreprises et à la croissance du secteur privé ;

 

  • Un atelier sur le e-commerce béninois qui a permis aux intervenants de débattre de la nécessité ou non de réviser les règles existantes inscrites dans le cadre OHADA portant sur le commerce. Ce fût là aussi l’occasion d’aborder le sujet des legaltech, qui connaissent un dynamisme fort sur le continent africain afin de simplifier l’accès au droit pour l’ensemble des acteurs ;

 

  • Un atelier sur le contentieux des investissements dans l’OHADA, au cours duquel les intervenants ont présenté l’importance des modes alternatifs de règlement des différends, en particulier la médiation et l’arbitrage, pour sécuriser les investisseurs dans leurs projets.

 

Cet évènement international a souligné l’attractivité de plus en plus importante prise par la zone OHADA aux yeux des investisseurs internationaux. La stabilité et sécurité juridiques jouent ici un rôle essentiel, bien plus important d’ailleurs que le soutien du secteur bancaire qui reste encore l’un des points défaillants au Bénin et dans d’autres pays de l’espace OHADA.